ANDROLIS

ANDROLIS

Lutte biologique contre le pou rouge

0 avis
ANDROLIS® est un prédateur naturel se nourrissant du pou rouge que l’on retrouve sur nos oiseaux (Ornitonyssus sylvarium) ou dans les nids, perchoirs et caillebotis (Dermanyssus galinae).

Au même titre que les coccinelles mangent les pucerons, les ANDROLIS® mangent les poux.

Ces prédateurs, habituellement retrouvés dans les nids d’oiseaux en France et en Europe, permettent aux oiseaux sauvages de ne pas souffrir du problème du pou rouge.

Pour nos oiseaux domestiqués, il convient de leur apporter ce que la nature a fait pour eux, pour les aider à combattre ce nuisible.

Ceci est rendu possible avec le produit ANDROLIS® : il vous permet d’introduire les prédateurs naturels des poux rouges afin de mieux combattre ces parasites. La solution la plus naturelle et la plus efficace qui s’inscrit dans la durée.

Ces agents de lutte biologique sont utilisables en AGRICULTURE BIOLOGIQUE.
ANDROLIS® est un produit vivant qui ne présente aucun danger pour l’utilisateur, les oiseaux et leur environnement.
Le traitement peut être utilisé de manière préventive ou curative.

Existe en plusieurs conditionnements :

 Flacon M  1 à 10 oiseaux
 Seau L  En préventif : de 11 et 30 oiseaux
 Seau XL  En préventif : de 31 et 100 oiseaux
 Seau XXL   + de 100 à 250 oiseaux
Référence: 1011054
Choisissez votre conditionnement:
QuantitéQté
26,00 €26.000
Expédition sous 72h
Paiement sécurisé

L'utilisation

Utilisation du traitement ANDROLIS®

Préconisation : pour un bon fonctionnement d’ANDROLIS, ne pas utiliser d'insecticide jusqu’à 10 jours avant le traitement et pendant toute la durée du traitement. Ces produits affectent également les prédateurs.
  •  Avant utilisation, secouez le flacon pour homogénéiser les prédateurs dans le substrat.
  •  Versez le contenu du flacon sur votre zone à traiter ou laisser la diffusion se faire via l’opercule sur le bouchon (à percer avec le doigt)
    Le traitement ne nécessite généralement pas la manipulation des animaux à traiter, ni un nettoyage minutieux de l’habitat de vos oiseaux.

Il n’est pas rare de recourir à des lâchers de prédateurs les 2 premières années afin de consolider la population de prédateurs. Lorsqu’ils seront installés en nombre suffisant pour faire barrière aux poux rouges, vous pourrez alors ne renouveler qu’un fois par an les apports.


Pour améliorer l’utilisation du traitement ANDROLIS®, nous vous suggérons d’utiliser un système permettant de libérer progressivement les prédateurs.

Ainsi vous apportez des prédateurs immédiatement (lâché dans l'environnement direct des poules ou des oiseaux). Et de manière plus progressive avec une libération dans le temps (diffuseurs et prevorus).

Recommandations :

  •  Poulailler : Clip + Flacon ANDROLIS® (utilisation > voir la fiche CLIP FLACON)
  •  Cage : dispositif PREVORUS + Flacon ANDROLIS® (utilisation > voir la fiche PREVORUS)

Mode d'emploi

Les cibles

Comprendre son ennemi pour bien le combattre : LE POU ROUGE

On l’appelle pou rouge par abus de langage alors qu’il s’agit en fait d’un acarien hématophage ; c’est-à-dire un acarien qui consomme le sang de ses hôtes (poules et oiseaux).

Bien que sa biologie soit très différente, il se rapproche plus d’une tique que d’un pou.


La femelle peut pondre jusqu’à 35 œufs au cours de sa vie. Le développement de l’œuf à l’adulte peut être très rapide. Par exemple si la température atteint 25 degrés, le développement d’un œuf à l’adulte peut se faire en 7 jours. Pour atteindre le stade adulte, l’œuf va se développer en une larve puis la larve en nymphes (deux stades) avant de devenir adulte. Presque tous les stades vont consommer du sang.


Les larves et les nymphes sont souvent blanches ou grises. Les adultes peuvent être de couleur rouge vif à gris sombre.


Les poux rouges sont capables de rester plusieurs mois sans manger et résistent très bien aux conditions extrêmes (chaud – froid - privation de nourriture, etc.). Ils sont capables de s’immiscer dans les plus fines cavités pour passer inaperçus ou se mettre à l’abri des traitements. Ce sont ces incroyables capacités de résistance qui rend le parasite difficile à éliminer avec un traitement classique.
Les poux rouges restent la plupart du temps dans l’environnement des oiseaux : nid - poulailler - perchoirs - caillebotis. Ils affectionnent se regrouper en grappes à proximité des volatiles.


Les poux rouges favorisent les maladies bactériennes ou virales telles que la salmonellose, peuvent dégrader l’état physique et mentale de vos oiseaux et à terme, provoquer la mort. Ils sont également capables de provoquer des piqures sur l’homme pouvant conduire à des réactions allergiques.

Détectez les zones infestées de poux rouges 

Il existe 2 principales espèces :

  • Dermanyssus galinae : il passe la plus grande partie de son temps caché à proximité de ses hôtes (nids, perchoirs, caillebotis, poulaillers)
  • Ornitonyssus sylvarium : il vit essentiellement sur ses hôtes. Vous pouvez le détecter sous le plumage de l’oiseau.
Lorsque les œufs sont ramassés, on peut identifier des grappes de poux rouges. On peut aussi remarquer des œufs tachés ou avoir la sensation de se gratter après ramassage.
Ces signes doivent vous conduire à une inspection poussée du poulailler pour identifier les éventuels parasites.

Il est également possible de réaliser facilement un piège pour vérifier la présence de ces poux rouges.
Pour ce faire, il convient de :
  • replier sur elle-même plusieurs fois une feuille de papier de quelques centimètres.
  • Coincez ce papier plié dans un coin du nid ou sur un perchoir puis attendez quelques jours.
  • Dépliez ensuite pour inspecter le contenu du papier.

Il est également possible de regarder sous les croutes formées par les fientes séchées dans le poulailler.



Remarque : il est vain de croire qu’il est possible d’avoir un diagnostic exhaustif de la quantité de poux rouges en présence. Dans la majorité des cas, nous avons tendance à sous-évaluer cette présence car n’est visible qu’une infime part de l’infestation. Agir tôt avec une diffusion conséquente de prédateurs reste la meilleure solution pour combattre ce fléau.

Les résultats

Le temps nécessaire à l’élimination des poux rouges dépend de :

  • la quantité de nuisibles à éliminer
  • la quantité de prédateurs introduits

Le cycle du parasite est beaucoup plus court que le cycle du prédateur. Ainsi, plus on met de prédateur, plus le résultat est visible rapidement.

Notez par ailleurs, qu’il n’y a aucun risque de surdosage des prédateurs.

En respectant les consignes d’utilisation et les bons dosages (voir tableau en haut de page), les premiers résultats apparaissent après une dizaine de jours avec une diminution visible des poux rouges. Après 15 jours, on constate une réduction conséquente de leur population.  

La composition

ANDROLIS® contient les prédateurs naturelles Androlaelaps casalis sur un support de son de blé.

Conservation : Les prédateurs contenus dans ANDROLIS® restent en vie 2 semaines à température ambiante.

Pour accroître cette durée de vie, placez votre flacon ANDROLIS® au réfrigérateur.

Les vidéos

Nous vous recommandons les produits suivants

CLIP FLACON

CLIP FLACON

Fixation pour diffuseurs ANDROLIS® et diffuseurs 250 ml et 500 ml
0 avis
QuantitéQté
4,80 €4.800
APPIC'URE

APPIC'URE

Complément alimentaire améliorant le confort des oiseaux et poules en cas de présence de leurs parasites hématophages.
0 avis
QuantitéQté
16,90 €16.900Prix au kilo : 56.40 €
CRISPYWORMS

CRISPYWORMS

Insectes séchés pour oiseaux
0 avis
Choisissez votre conditionnement:
QuantitéQté
9,90 €9.900
DIFFUSEUR BOUTEILLE

DIFFUSEUR BOUTEILLE

Diffuseur longue durée pour Androlis
0 avis
Choisissez votre conditionnement:
QuantitéQté
2,00 €2.000
PREVORUS POUR ANDROLIS®

PREVORUS POUR ANDROLIS®

Diffuseur pour les prédateurs ANDROLIS®
0 avis
Choisissez votre conditionnement:
QuantitéQté
9,00 €9.000
Avis clients
Aucun avis